La fabrication de poutres de charpente dépend généralement du type de poutre que vous voulez. Entre poutre traditionnelle et poutre préfabriquée, vous avez un large choix pour votre charpente. Si vous aussi, vous envisagez de fabriquer cette ossature de votre maison, continuez de lire ce qui suit pour retrouver tous nos conseils pour ce faire. On vous dit tout !

Faites les préparatifs : choisissez votre type de charpente et rassemblez tous les matériels

Comme tout travail de construction, il faut faire l’étude de la fabrication de vos poutres de charpente en amont. La première chose étant de sélectionner le type de charpente qui vous convient et la seconde consiste à rassembler les outils dont vous avez besoin.

D’abord en ce qui concerne le choix de la charpente, notez qu’il existe deux cas de figure, à savoir la charpente traditionnelle et celle industrielle.

La charpente traditionnelle, comme son nom l’indique, revient à fabriquer ses poutres en bois de la manière la plus ancienne. C’est-à-dire que dans cette figure de cas, tous les composants sont fabriqués sur le chantier avant d’être placés. Cette charpente a l’avantage d’être plus esthétique et chaleureuse.

À l’opposé de la poutre traditionnelle, celle industrielle est constituée de composants préfabriqués en usine. Il vous suffit de les assembler pour mettre en place votre charpente. Son plus grand avantage ? C’est au niveau de sa maniabilité, car chaque composant est relativement léger.

En ce qui concerne les matériels indispensables pour votre besogne, voici une liste non exhaustive des équipements dont vous aurez besoin :

  • La scie à ruban, qui est l’outil le plus important pour couper le bois sur mesure, est utilisée pour couper le bois dans le sens horizontal. Et veillez à bien vérifier vos lames de scie à ruban avant chaque coupe.
  • La dégauchisseuse élimine ensuite toutes les imperfections et s’assure que toutes les pièces sont droites.
  • La raboteuse enlève tout excès de matériau et donne au bois une finition lisse.
  • Les outillages à main professionnelle, comprenant le tournevis, la pince, etc. qui servent pour vos travaux de pointe.

En plus de cela, vous aurez peut-être besoin d’une scie à table qui est utilisée pour couper le bois en petits morceaux. C’est aussi le cas pour une perceuse à colonne qui aide à percer des trous.

Entreprenez les étapes préliminaires

Les étapes préliminaires pour la fabrication d’une charpente comprennent :

  • la prise de mesure,
  • l’élaboration des calculs de positions et de compositions de la charpente,
  • la préparation de l’épure de la charpente.

Ces étapes sont incontournables si vous envisagez une charpente traditionnelle. Mais si vous pensez à installer une charpente à fermette, vous pouvez vous passer des calculs. C’est dû au fait que la charpente traditionnelle convient à n’importe quelle structure, contrairement à celle traditionnelle.

En fait, ce calcul sert à déterminer le nombre de pannes et de chevrons nécessaires pour l’assemblage. Cela permettra à votre charpente de répondre aux contraintes de votre structure. Dans ce cadre, il faut aussi prendre en compte les charges de l’ossature de votre maison ainsi que la pente de la toiture.

Et pour la préparation de l’épure de la charpente, il suffit de dessiner votre charpente en miniature ou en taille réelle. Sa fonction consiste à déterminer les angles, la cote des pièces ainsi que la nature des assemblages.

Toutes ces étapes ne sont pas à prendre à la légère. Ce qui implique l’intervention d’un professionnel, notamment pour effectuer le travail ou pour vous assister tout du moins.

Le montage des charpentes

Le montage des poutres de charpentes, la dernière étape du travail, se fait en trois temps, à savoir :

  • L’assemblage des différents éléments de la ferme ;
  • La mise en place des composants majeurs, notamment les fermes ;
  • Et le montage proprement dit de la charpente sur votre maison.

Là encore, vous aurez besoin de l’intervention d’un charpentier. D’autant plus que le travail exige de l’expertise, surtout sur le plan sécuritaire.